Comment faire pour exciter une femme au lit : la méthode infaillible.

0

La femme est un mystère pour une grande partie de la gente masculine. On la considère souvent comme un être fragile, émotionnel et sensible. Mais elle est également régulièrement comparée à une véritable mante religieuse, calculatrice et manipulatrice. De ce fait, il n’y a rien d’étonnant à ce que le sexe féminin provoque incertitudes et remises en question. Et à l’heure de partager un moment aussi intime qu’une relation sexuelle, beaucoup d’hommes se demandent comment exciter une femme au lit.

Avant de commencer, voici un pré-requis essentiel à garder à l’esprit. Le sexe n’est pas une épreuve de virilité. Vous n’avez absolument rien à démontrer. Ni la durée du coït, ni la taille de votre pénis et encore moins votre connaissance du Kamasutra influencent réellement la qualité de la relation sexuelle.

Le sexe, c’est comme en cuisine. Le résultat ne dépend ni du livre de recettes, ni de la taille du four et peut-être même pas de la qualité des ingrédients. Ce qui compte vraiment c’est de savoir saisir…

D’ailleurs, en parlant d’ingrédients, n’hésitez pas à consulter notre article : 10 recettes de grand-mère pour bander. Ainsi que : 20 aliments pour une érection forte !

Instaurer une tension sexuelle.

Sauf cas particuliers, le désir se manifeste rarement de manière abrupte. Autrement dit, pour exciter une femme au lit, il est important de savoir comment amorcer et maintenir une tension sexuelle avant de passer à l’acte.

Sexualisez les échanges.

Il est assez facile de savoir si l’on plait à une femme. Elle vous taquine, sourit à tous bouts de champs, lance des regards en coin, rougit sous les compliments … Bref, elle se prête sans problème au jeu de séduction et vous pourriez vous amuser comme ça pendant des heures. Voir des jours. Et c’est bien là le piège à éviter. Car en jouant les prolongations vous risquez d’instaurer une certaine monotonie, l’ennuie et finalement, la perte d’intérêt.

Comment exciter une femme au lit ?

Cela ne veut pas dire qu’il faille lui sauter dessus et vouloir à tout prix coucher avec elle dès le premier soir. Mais n’attendez pas pour passer de la phase « bon feeling » à la phase « attirance sexuelle ». Peut-être qu’elle vous tiendra en haleine pendant plusieurs jours. Cela n’a pas vraiment d’importance. Ce qui compte, c’est que vos échanges soient, au plus vite, teintés de suggestions sexuelles.

Ainsi, n’hésitez pas à user des insinuations et des doubles sens. Alimentez son imagination et ouvrez-lui l’appétit…

Soyez tactile.

Mais les mots n’ont aucun pouvoir sans actions concrètes ! Alors, pour accompagner vos dires, n’hésitez pas à utiliser ce formidable sens qu’est le tact. D’une part vous pourrez l’émoustiller un peu plus. D’autre part, si vous êtes du genre perceptif, vous pourrez mesurer son excitation.

Pour cela, il y a plusieurs stratégies, combinables à l’infinie. Il y a le toucher inopiné : la main sur la hanche lorsque vous la saluez, sur l’épaule lorsque vous lui parlez, sur la cuisse lorsque vous riez. A l’inverse, il y a aussi le toucher volontaire : une caresse sur la joue, un petit massage dans le cou, une mèche de cheveux dégagée. Il y a le toucher effleuré : lorsqu’elle vous fait passer le sel ou que vous passez près d’elle.

Bref, il y a mille et une façon d’établir un premier contact physique. Certains ne produiront peut-être pas plus d’effets que cela. Alors que d’autres, au contraire, provoqueront un changement visible dans sa manière d’être. Parfois, le simple fait de vous approcher d’elle et la tension sexuelle devient palpable.

Suggérez avec le regard.

Lorsque deux personnes ont envie l’une de l’autre, il arrive un stade où la tension sexuelle est tellement évidente qu’il ne reste plus qu’à sauter le pas. Certains sont du genre à y aller franchement et verbaliseront carrément leur désir de passer aux choses sérieuses. C’est une option qui a toutes ses chances de fonctionner, mais il faut que vous ayez le charisme et la personnalité pour. Dans ce cas de figure, l’hésitation et le manque de confiance en soit sont à proscrire.

Comment exciter une femme au lit ? Conseils.

La plupart du temps, on cherchera à ce que les choses se fassent le plus naturellement possible. C’est plus simple et moins risqué, puisque l’on va passer exclusivement par le regard. Lequel est aisément contrôlable.

Regarder ces lèvres de manière volontairement exagérée. Ou soutenir son regard pendant plusieurs minutes vous permettra de lui faire comprendre, sans rien dire, que le passage à l’acte est imminent. Chose qui se produira au moindre signe d’acquiescement de sa part. En général, elle adoptera la même attitude que vous et soutiendra aussi votre regard ou regardera vos lèvres. A vous de percevoir les signes d’une invitation au baiser et au câlin.

Comment exciter une femme au lit : créer une atmosphère érotique.

La femme qui vous plait est enfin dans vos bras, prête à vous rejoindre au lit, mais au lieu de vous laissez aller, vous-vous demandez : et maintenant, qu’est-ce que je fais pour l’exciter ?

Prenez votre temps !

Si vous avez fait un long travail de séduction en amont, il se peut qu’elle soit si excitée que vous n’aurez même pas le temps de dégrafer son soutien-gorge et serez déjà en train de réaliser des pirouettes dans tout l’appartement. Dans ce cas, ce serait bête de ne pas en profiter !

Mise à part ce cas, profitez-en pour faire durer le plaisir. Oscar Wilde a dit : le seul moyen de se délivrer d’une tentation, c’est d’y céder. Et on pourrait rajouter que plus la tentation est grande, plus on a envie d’y céder. Alors n’hésitez pas à user et abuser des préliminaires. Elles sont là pour ça !

Quoi de plus agréable que de sentir augmenter le désir graduellement sous l’effet de vos caresses ? Ne vous précipitez pas et prenez le temps de jouer avec son corps ! Déshabillez-la, embrassez-la, touchez-là … Explorez-là et découvrez-là comme si c’était la première fois que vous étiez avec une femme. Elle se sentira spéciale, et ça, c’est la meilleure façon de l’exciter !

Menez subtilement la danse.

Les ébats amoureux sont comparables à une danse érotique. Par contre, bien loin de ressembler à une chorégraphie bien ficelée, il est plutôt question d’improviser ! Et pour éviter les bafouillages, mieux vaut donc que l’un des deux marque le rythme et la cadence. Toutefois, il ne s’agit pas d’oublier que cette danse s’exécute à deux. C’est là tout l’art de guider subtilement votre amante.

Prenez les initiatives telles que dégrafer son soutien gorge, retirer ses vêtements et les vôtres, si elle ne le fait pas. Concentrez-vous sur son plaisir, tout en lui laissant la liberté de s’occuper de vous. Si vous la sentez hésitante, guidez-la et suggérez-lui ce que vous aimeriez qu’elle vous fasse. Lorsque vous souhaitez changer de posture, là aussi, guidez son corps. Pour que ce soit plus simple, essayez d’abord d’enchaîner des positions traditionnelles. Elle pourra deviner vos intentions avec plus de facilité et vous éviterez de casser le rythme.

Certaines femmes ont besoin d’être rassurées pour pouvoir se détendre et s’adonner complètement au plaisir. Elles aiment sentir que leur amant sait ce qu’il fait et se laissent volontiers guider. D’autres, au contraire, aiment avoir le contrôle de la situation et ne se laisseront pas manipuler comme une poupée. Dans ce cas, veillez plutôt à ce qu’elle puisse exprimer ses désirs. Soyez donc attentif au type d’amante que vous avez dans votre lit !

Attisez son désir.

Les préliminaires permettent aux amants de se connaître et de se cerner. Mais c’est aussi l’occasion de jouir de nombreuses façons ! Malheureusement, pour beaucoup d’hommes, elles ne constituent qu’une simple étape technique où il s’agit de lubrifier leur partenaire. Grave erreur !

Préliminaires pour faire jouir une femme.

La femme, tout comme l’homme d’ailleurs, recèle de zones érogènes. Les seins, le bas ventre, le clitoris, l’entrée du vagin et de l’anus … Autant de source de plaisir que l’on a tendance à sous-estimer. Pourtant, lorsqu’elles sont correctement stimulées, elles assurent un maximum de plaisir et rendent la suite des ébats beaucoup plus intense. Bien sûr, cela suggère de savoir un minimum s’y prendre. Et contrairement à ce que l’on peut voir dans certains films pornographiques, stimuler ne veut pas dire « toucher de manière frénétique ». Bien au contraire.

Touchez-là lentement et langoureusement. Accélérez brièvement, puis décélérez. Menez là au point culminant de l’excitation, puis faites redescendre la tension. Jouez avec vos doigts, votre langue et votre bouche. Soyez attentif à son excitation. Ne vous désespérez pas si vous avez l’impression qu’elle n’est pas réceptive. Certaines femmes ont besoin de plus de temps. Le tout, c’est de ne pas vous montrer impatient et d’utiliser son clitoris comme une manette de jeu…

Il ne faut pas oublier que l’excitation n’est pas que physique. Elle se passe aussi dans la tête. C’est pour cela qu’il est important de jouer avec son excitation et de ne pas s’en tenir à stimuler mécaniquement un point sensible.

5 conseils pour exciter une femme au lit à tous les coups.

Savoir comment exciter une femme au lit revient finalement à savoir créer une atmosphère érotique. Ralentir le temps, stimuler son imaginaire du bout des doigts et guider sereinement la danse. Pour illustrer cela de manière plus concrète, nous avons préparé quelques conseils pratiques que vous pouvez facilement mettre en oeuvre.

Donner du plaisir au lit

#1. Faire l’amour et baiser sauvagement.

Lorsqu’il s’agit de savoir comment exciter une femme au lit, on entendu souvent deux sons de cloche. Soit il faut se comporter comme un prince charmant vierge. Soit un dieu du porno. Mais pourquoi choisir entre la posture de la petite cuillère et celle de la levrette ? Vous pouvez parfaitement commencer soft, avec des baisers dans le cou, de longues caresses le long du corps, des mouvement de va-et-vient langoureux pour terminer avec des coups de reins plus affirmés dans des postures moins romantiques. Remarquez que l’inverse est aussi possible !

Ne vous enfermez pas dans un schéma de pensé pré-établit, vous risqueriez de passer à côté de beaucoup de plaisir…

#2. Ne soyez pas linéaire !

En parlant de schéma pré-établit . Beaucoup ont l’idée qu’un rapport sexuel se déroule comme suit : préliminaires > pénétration > éjaculation et/ou orgasme > fin. Mais pourquoi se limiter à quelque chose d’aussi linéaire et prévisible que cela ?

Vous pouvez parfaitement interrompre la pénétration pour une petite session de sexe oral ! Madame ne sera certainement pas contre une petite parenthèse où vous décidez de vous occupez à nouveau d’elle…

De la même manière, ne vous désespérez pas si votre amante n’atteint pas l’orgasme. Cela arrive et ça ne signifie pas que vous n’êtes pas à la hauteur ou que vous êtes un mauvais coup. Il n’y a rien de pire pour une femme que de se sentir obligée de jouir ! Si vous éjaculez avant qu’elle ne puisse jouir, ce n’est pas grave. Vous pourrez toujours remettre ça dans quelques minutes si le cœur et le corps vous en dit !

Et puis, mieux vaut une fin légèrement prématurée qu’une fin qui se fait attendre… A bon entendeur !

#3. Verbalisez votre excitation.

Toujours dans l’idée d’instaurer une atmosphère de confiance mutuelle, il peut être utile de lui faire savoir que vous prenez votre pied de manière concrète et sans équivoque. Parce que l’un des pires freins au plaisir est certainement le doute. Cette petite voix qui nous dit « est-ce qu’il/elle aime ça ? » ou « est-ce que je m’y prends bien ? ». Si vous sentez qu’il est difficile de savoir comment exciter une femme au lit, dîtes vous que les femmes se posent exactement la même question au sujet des hommes.

Du coup, quoi de mieux que de la rassurer et de lui dire franchement que vous aimez telle ou telle chose. Que vous trouvez telle ou telle partie de son corps extrêmement sexy ? En plus, elle vous rendra certainement la pareille …

#4. Érotisez son corps.

Autre conseil si vous voulez savoir comment exciter une femme au lit : touchez à pleines mains ses fesses et ses seins. Agrippez-vous à ses reins, palpez son dos, sa nuque, ses jambes. Le but ici est de lui montrer que ses courbes et ses formes de femme vous excitent. Vous l’aiderez ainsi à se débarrasser de tous les complexes qui l’empêchent de jouir pleinement.

#5. Comment exciter une fille au lit ? En prenant soin de son clitoris !

Voici un dernier conseil qui vaut de l’or parce que très peu d’hommes le mettent en pratique. Les femmes adorent qu’on leur titille le clitoris, pas qu’en guise de préliminaire, mais aussi pendant la pénétration !

Partager

Comments are closed.